Historique

   La Faculté des sciences de l’éducation a été fondée en 2002 suite à l’initiative de M. Henri Awit, alors Doyen de la Faculté. Se consacrant, le long de deux mandats consécutifs (de 2004 à 2012), au développement de la Faculté, Mme Nada Moghaizel Nasr poursuit la mission initiale qui consistait alors à consolider l’expansion des divers programmes de formation. En septembre 2012, élu, à son tour, Doyen, M. Fadi El-Hage œuvre à renforcer la stratégie institutionnelle à tous les niveaux (académique et administratif). C’est en septembre 2016 que Mme Patricia Fata Rached est élue Doyenne de la Faculté. Poursuivant le chemin tracé par ses prédécesseurs, elle tend à placer la personne humaine au centre de ses préoccupations et élargit la mission de la Faculté pour l’étendre au monde arabophone et anglophone.  

   Trois ans après sa fondation, l’Institut libanais d’éducateurs (ILE) est rattaché à la Faculté au sein de laquelle est mise en place l’Unité des nouvelles technologies éducatives (UNTE). Cette dernière constitue, depuis, un lieu privilégié pour l’expérimentation, la mise en œuvre et la mutualisation des pratiques  et méthodes de technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement. Visant à assurer des formations programmées et « sur mesure » ainsi que des expertises d’audit éducatif, à l’échelle locale et régionale, le Département de formation continue (DFC) voit le jour en 2007.

   L’un des principaux objectifs de la Faculté consistant à assurer un lien structurel entre les établissements scolaires, les responsables de la politique éducative nationale et la Faculté, un Conseil consultatif est constitué en 2010. Celui-ci regroupe des représentants de la Faculté, des représentants des établissements privés et du secteur public, ainsi que des représentants de l’Institut français et de l’Agence universitaire de la francophonie, au Liban. Aujourd’hui, de ce Conseil découlent deux branches : le conseil de la formation et de la vie universitaire et le conseil des partenaires éducatifs. C’est dans ce sens que la Faculté se démarque par la participation d’intervenants des milieux éducatifs dans toutes les étapes de la formation. En septembre 2012, la Faculté intègre les divers programmes de formation diplômantes dans trois unités: Unité du CAPES (Certificat d’aptitude pour l’enseignement secondaire), Unité des Masters professionnels (Master en Gestion scolaire, Master en Coordination disciplinaire et conseil pédagogique), et Unité de la recherche (Master recherche et Doctorat en sciences de l’éducation).

   Ayant acquis une notoriété et une expertise reconnues dans les domaines de l’enseignement et de la recherche, la Faculté cherche constamment à faire de la Recherche un véritable ferment de l’innovation. C’est dans ce même ordre d’idées qu’en septembre 2017, la recherche fut intégrée à tous les programmes de formation. Un Master en sciences de l’éducation se déclinant en deux options a été mis en place : Master en Gestion scolaire et en développement éducatif et Master en Enseignement et en  Coordination disciplinaire. En plus de la langue française, ce Master est actuellement dispensé en langue arabe dans ses deux options. Notons que le Doctorat est assuré dans les trois langues pour satisfaire un public plus large. Le dynamisme de la Faculté est assuré par le travail de son personnel administratif, qui déploie un effort constant pour répondre aux besoins des étudiants qui la composent.